Le mois sacré

Le mois du ramadan correspond au 9e mois du calendrier des musulmans. C’est le mois au cours duquel le prophète Mohammed a eu la révélation de l’écriture du Coran ; le livre sacré des musulmans. Voici un florilège d’informations sur cette période tant attendue annuellement par les croyants de cette religion.

Période de ramadan et pratiques conseillées ou déconseillées.

Le jeûne au cours de la période de ramadan est le quatrième pilier de l’islam. Il est obligatoire pour tous les musulmans ayant atteint l’âge de la puberté. Toutefois, les enfants peuvent faire un jeûne symbolique d’une journée. La date de début et de la fin pour le mois du Ramadan est communiquée par un chef religieux. Au cours de cette période, tous les croyants musulmans sont appelés à se priver de la nourriture, de boire l’eau ou la boisson, d’avoir des relations sexuelles pendant la journée, de fumer et de préserver sa vue, son ouïe ainsi que sa langue de tout ce qui est malsain.

Au cours du ramadan, le musulman croyant doit lire le coran du début jusqu’à la fin. Les 114 sourates composant ce livre sacré doivent être parcourus et médité afin de permettre au pratiquant de comprendre et de vivre pleinement les écrits reçus par le prophète Mohammed de la part de Dieu.

Le jeûne est soumis à une flexibilité auprès d’une catégorie de personne dite vulnérable. Il s’agit des femmes enceintes ou qui allaitent, des enfants n’ayant pas encore atteint la puberté, des voyageurs, ou encore des malades. Ces derniers peuvent reporter leur période de privation ou encore effectuer davantage des dons aux personnes les plus démunies.

Bénéfices du mois du ramadan.

Le ramadan est très important pour les musulmans pratiquants car il procure beaucoup d’avantages. Par la prière, la méditation permanente et la lecture du Coran dans sa globalité, cette période sacrée permet d’implorer le pardon de Allah pour les multiples péchés et de solliciter sa faveur sur le croyant, sur sa famille, ses activités et pouvoir obtenir une récompense divine pour aller au paradis.

C’est un mois extraordinaire de part les multiples trésors qu’il renferme. Selon le coran, tous les actes d’adoration ont une récompense mentionnée explicitement sauf le jeûne pendant le mois sacrée de ramadan. Cet acte noble est en effet consacré à Allah qui seul connaît la valeur de la rétribution contrairement aux autres actes dont la récompense est déjà connue.

Malgré les différentes difficultés rencontrées pendant le jeûne (affaiblissement du corps, diminution de certains reflexes…), il est à noté que lesdites difficultés sont insignifiantes lorsqu’on les compare aux bénéfices obtenus au cours de ce mois sacré de l’année

En évitant de manger et boire à profusion pendant le mois de ramadan, le croyant soulage les organes de son organisme et facilite le renouvellement rapide des cellules tout en purifiant le corps. D’ailleurs les scientifiques affirment qu’une privation de repas pendant 3 jours par mois permet de faciliter la régénération des cellules du corps humain.

Share Button

Laisser un commentaire ou un avis