Comment détecter les problèmes d’humidité ?

Les problèmes d’humidité sont assez communs, en particulier si toutes les mesures de précaution nécessaires n’ont pas été prises lors de la construction. Les signes d’humidité diffèrent en fonction du problème rencontré. Ils sont facilement repérables, mais indiquent souvent que le problème est bien plus profond !

Les signes évidents d’un problème d’humidité

Comme indiqué avant, les signes d’humidité sont facilement repérables. On peut les détecter sur les murs, le sol, le plafond et les façades. Le simple fait d’avoir une sensation de froid constant peut indiquer que le taux d’humidité dans l’air est plus élevé qu’il ne le faut. Vous pouvez aussi remarquer que les papiers peints se décollent, que la peinture des murs est écaillée ou fissurée, ou encore que l’enduit se décolle ou se noircisse.

La formation de moisissures, de rouilles ou d’auréoles est également un indice d’un problème d’humidité, sans oublier les condensations d’eau sur les murs et fenêtres. En cas de formation de moisissures, vous allez probablement ressentir l’odeur de moisi provenant des placards, des murs ou des meubles. Vous pouvez visiter le site ecosystem-humidite.fr si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les problèmes d’humidité dans les maisons et les signes qu’ils présentent. En effet, chaque problème d’humidité présente des indices particuliers.

À chaque problème d’humidité ses indices

Remontées capillaires, condensation, infiltration d’eau…, les problèmes d’humidité sont nombreux et présentent différents signes. À titre d’exemple, les taches d’humidité (moisissures, auréoles, rouille, etc.) sur les murs indiquent souvent une infiltration d’eau. Si les taches d’humidité se forment en particulier sous le toit et dans les combles, il s’agit probablement d’une infiltration d’eau de pluie.

Les infiltrations d’eau peuvent avoir différentes origines. Il se peut que les matériaux de construction soient très poreux, absorbant beaucoup d’eau, ou que le revêtement des murs ne soit pas de qualité. Prenons également l’exemple des remontées capillaires qui sont un problème d’humidité très fréquent. La cause est souvent un vice dans la construction qui affecte les enduits.

Les remontées capillaires se manifestent par des traces d’humidité au bas des murs. Le niveau inférieur des murs est toujours mouillé. Si par contre vous remarquez que les taches d’humidité se développent près des tuyaux d’écoulement et des conduites, l’origine du problème est sans doute une fuite d’eau.

Trouver l’origine du problème : le diagnostic

Détecter les indices d’humidité dans la maison n’est pas toujours suffisant pour déterminer le problème d’origine et c’est souvent impossible de trouver seul la source de l’humidité. En effet, les traces visibles sur les murs et autres surfaces indiquent que le problème d’humidité en question existe pour une période. Après avoir détecté les indices d’un problème d’humidité, il faut trouver la source qui peut être une canalisation, un joint, un tuyau d’eau, etc.

En faisant appel à un professionnel du domaine, vous êtes sûr de repérer avec précaution la source du problème et de mettre en place les bonnes mesures. Si vous souhaitez demander un diagnostic auprès d’un professionnel confirmé, vous pouvez vous rendre sur le site ecosystem-humidite.fr. Rappelez-vous que c’est toujours plus prudent de faire appel à un professionnel que d’essayer soi-même de repérer et de réparer un problème d’humidité. Passer par un expert offre de nombreux avantages en plus de la garantie de savoir-faire. En effet, il est possible de profiter d’un crédit d’impôt et même d’aides de la part des collectivités locales dans certains cas.

L’humidité n’affecte pas seulement la construction de la maison, mais aussi la santé des habitants. Elle peut provoquer des allergies, des troubles respiratoires et bien plus. D’où l’importance de corriger tout problème le plus rapidement possible.

Share Button

Laisser un commentaire ou un avis